Charles-François Dupuis sort de l'oubli - 28/10/2009

LE BIEN-PUBLIC
28 octobre 2009
Charles-François Dupuis sort de l'oubli
La Société d'histoire Tille-Ignon organise une conférence qui sera animée par Joël Mangin, vendredi 30 octobre, à 20 h 30, à la salle Charbonnel. Elle a pour sujet Charles-François Dupuis, né à Trie-Château dans l'Oise en 1742, d'une famille modeste ; il a habité une partie de sa vie à Échevannes.
Passionné d'astronomie
Charles-François exerce différentes activités comme celui d'ecclésiastique, avocat, scientifique, mathématicien, écrivain, etc. Puis il aborde l'astronomie et réalise un grand nombre de documents sur l'astrologie. Dès 1781, il publie un mémoire fort remarqué dans le Journal des savants sur l'origine des constellations et des mythes religieux. Il sera élu député à la Convention. Il siégera au conseil des Cinq Cents sous le Directoire. De ses inventions, on connaît le télégraphe aérien qui sera repris plus tard par Chappe.
La ferme du Fossé
Charles-François Dupuis achètera comme bien national la ferme fortifiée du Fossé à Échevannes pour 22 000 livres où il finit ses jours et meurt d'une fièvre purulente en 1809, à l'âge de 67 ans.
Cette soirée-conférence a pour but de faire sortir Charles-François Dupuis de l'oubli.
Joël Mangin, professeur d'histoire honoraire, a approfondi ses recherches sur ce maître à penser. Il fera découvrir au public des croquis, des dessins, des plans de fabrication et des documents encore inconnus. Entrée libre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire