Micheline Dumont se souvient - 14/09/2009

LE BIEN-PUBLIC
14 septembre 2009
Micheline Dumont se souvient
La maman de Micheline Dumont, Yvonne, a travaillé au camp américain à Is-sur-Tille durant la Première Guerre mondiale. Micheline Dumont, Parisienne âgée de 78 ans, de passage à Marcilly-sur-Tille, a effectué un pèlerinage sur les traces de la jeunesse de sa mère. Guidée par un membre de la société d'histoire, elle a découvert les restes de ce camp. « J'ai lu un des livres édités par la société d'histoire Tille-Ignon, intitulé 90 ans après la mémoire Américaine est toujours vivante dans lequel j'ai trouvé un extrait de la vie de ma maman : Yvonne Dumont, avec sa photographie en couleur. J'ai donc voulu voir de mes yeux les lieux où elle avait passé sa jeunesse. Il reste encore quelques vestiges de cette époque », a expliqué Micheline qui a pu voir le transit par où les militaires emmenaient Yvonne tous les matins pour aller travailler, le poste A, les restes de la cheminée du mess des officiers. Puis elle s'est arrêtée à la stèle commémorative érigée dernièrement.
«Tous les matins, maman allait à la poste, qui se situait à l'époque rue Dominique-Ancemot, pour prendre le courrier pour les soldats. Au poste A, elle déposait ce courrier pour qu'il soit ensuite distribué. Elle devait aussi contrôler tout ce qui sortait du baraquement dont elle avait la charge. Le midi, elle allait aider sa propre mère à servir à table les officiers et faire la vaisselle. J'ai été très impressionnée et surprise par l'immensité du territoire et j'ai mieux compris comment était installée cette immense infrastructure militaire. J'ai été très émue de voir la stèle du souvenir.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire