Pourquoi cette manifestation ? - 26/08/2009

LE BIEN-PUBLIC
26 août 2009
Pourquoi cette manifestation ?
Les habitants de Chaignay ont reçu ce sobriquet « les Ânes » suite à une légende (voir à ce sujet le document Les sobriquets des villages du canton du bulletin 2005 n° 3 de la société d'histoire Tille-Ignon). Il est dit que le jour où l'on devait abattre le cochon, les hommes du village de Chaignay se sont levés tôt, ont dûment arrosé l'événement avant de se mettre à l'ouvrage. Quand la bête fut tuée, ils s'aperçurent qu'ils s'étaient trompés et avaient mis à mort une ânesse et non le cochon en question. Le sobriquet est resté. Mais il faut savoir que les gens de Chaignay sont en fait des Casnédois et des Casnédoises (issu du latin casnedus : chêne).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire